Les différentes catégories d’escarres

Qu’est-ce qu’une escarre ?

Selon les directives internationales (EPUAP/NPUAP*) Une escarre est une lésion localisée au niveau de la peau et/ou des tissus sous-jacents, en général sur une saillie osseuse. Elle est le résultat d'un phénomène de pression ou de pression associée à du cisaillement. Un certain nombre de facteurs favorisants ou imbriquées dans la survenue d'escarres y sont associés ; leur implication doit être encore élucidée.

EPUAP : European Pressure Ulcer Advisory Panel
NPUAP : National Pressure Ulcer Advisory Panel (US)

Escarres et catégories de plaie

Les escarres sont divisées en quatre catégories de plaie :

Catégorie I - Erythème persistant sur une peau intacte : rougeur

Peau intacte avec érythème persistant, généralement localisé au niveau d'une saillie osseuse. Il peut être question de décoloration de la peau, de chaleur, d'œdème, de durcissement et de douleur. Chez les personnes à peau foncée, il est possible que la peau ne présente aucune décoloration visible. La zone peut être douloureuse, dure, molle, plus chaude ou froide par rapport aux tissus adjacents.

Catégorie II - Perte d'une partie du derme ou phlyctène

Perte tissulaire du derme qui se présente sous la forme d'une ulcération peu profonde avec un lit de plaies rouges/rosées, sans fibrine. Elle peut également se présenter comme une phlyctène intacte ou ouverte/déchirée, remplie de liquide ou d'un mélange de sérum et de sang.

Catégorie III - Perte complète de tissu cutané (tissu adipeux visible)


Perte complète du tissu cutané. Le tissu adipeux de l'hypoderme peut être visible, mais l'os, les tendons et les muscles ne sont pas exposés. De la fibrine peut être présente. Du sous-minage ou des tunnelisations peuvent se présenter. La profondeur de la plaie dépend de sa localisation anatomique.

 Il existe d’autres types d’escarres non répertoriés dans les catégories ci-dessus.

Suspicion de lésion du tissu profond

Décoloration violette ou marron de la peau sur une zone localisée ou phlyctène sanguine occasionnées par les dommages des tissus sous-jacents par la pression et/ou le cisaillement. La zone peut être précédée de tissus douloureux, durs, mous, plus chauds ou plus froids par rapport aux tissus adjacents.

C’est une plaie fermée.

Dommages tissulaires profonds probables dont la profondeur est inconnue

Perte tissulaire complète dans laquelle la profondeur de l'escarre est recouverte de fibrine (jaune, beige, grise, verte ou brune) et/ou par une nécrose (beige, brune ou noire) présente dans le lit de la plaie. Tant que la fibrine et/ou la nécrose ne sont pas enlevées pour exposer le fond de la plaie, la profondeur réelle et par conséquent la catégorie, ne peuvent pas être déterminées.

C’est une plaie ouverte : nécrose.

Nos produits