Les bons réglages d’un fauteuil roulant

Avoir une bonne posture dans le fauteuil roulant c’est avant tout avoir une position qui demande le moins d’efforts possible pour maintenir celle-ci, et avoir le moins de contrainte sur les ligaments, les os et les articulations.

A quoi sert la bonne posture?

Être bien positionné dans son fauteuil, permet d’optimiser des activités de vie quotidienne, évite les déformations posturales, les douleurs mais surtout assure une bonne prévention anti-escarre.

Une bonne posture permettra aussi d’avoir un accès optimal aux mains courantes (pour les fauteuils roulants manuels) facilitant ainsi la propulsion et protégeant au maximum les épaules. Sur les fauteuils roulants électriques, l’accès au joystick facilitera la prise en main du fauteuil.

Pour cela, il est impératif que votre fauteuil roulant soit bien réglé !

Au niveau de l'assise: 

C'est la partie du fauteuil roulant qui est en contact permanent avec l'utilisateur, et est donc essentielle pour atteindre la stabilité nécessaire pour une propulsion et une fonction optimale. Mais aussi pour répartir le poids en évitant les escarres.

Idéalement, le poids doit être réparti sur la plus grande surface possible. C'est pourquoi il est important que le siège ne soit ni trop large (l'utilisateur peut adopter des postures asymétriques) ni trop étroit (l'utilisateur ressentira de la pression et pourrait souffrir d'escarre). La profondeur de l’assise du fauteuil roulant ne doit pas être trop petite (sinon la pression s'accumule sur les fesses) ou trop grande (sinon cela peut provoquer une compression au niveau du creux poplité (creux interne des genoux) et des risques de glissement vers l’avant.

La profondeur du siège correspond à la distance entre le bord avant de la toile et le dossier. Elle est optimale lorsque l'utilisateur, assis bien droit, laisse 3 à 4cm deux entre le siège et le creux poplité.

En ce qui concerne la forme et l'angle de l’assise, elle devrait être dotée d’une base ferme, rigide, pour ne pas s’affaisser (pour éviter l’effet hamac). Nous vous conseillons de prendre un coussin adapté pour votre positionnement tant en termes de forme que de matière.

Au niveau du dossier:

L'importance du dossier réside dans sa capacité à stabiliser le tronc. La hauteur dépend de la pathologie et / ou de la lésion de chaque utilisateur et est fondamentale pour le confort et la fonction des membres supérieurs.

Si vous avez un problème de positionnement du bassin ou du dos, renseignez-vous auprès d’un ergothérapeute ou d’un médecin de rééducation afin qu’ils vous conseillent sur une assise modulaire et évolutive.  

Au niveau des pieds:

Le support pour les pieds ou les repose-pieds doit fournir un angle adéquat aux genoux et aux chevilles. D'un point de vue ergonomique, à 90°, la position serait optimale. Mais en pratique, cela dépendra de nombreux facteurs. Cet angle peut donc être légèrement plus faible chez les utilisateurs très actifs ou pour les fauteuils roulants de sport, ou alors il peut être plus important pour les personnes âgées afin d’optimiser le confort.

Attention : le réglage des repose-pieds est primordial ! Si le support est trop bas, l'utilisateur aura tendance à glisser et s'il est trop haut, il accumulera trop de pression sur les fesses et pourra avoir un risque d’escarre !

Au niveau des bras : les accoudoirs

La mission de l’accoudoir (ou appui-bras) est de reposer les muscles des bras et du cou. Il est conseillé de maintenir les coudes à 90 °, car s'ils sont plus hauts, les cervicales et les épaules peuvent en souffrir, et s'ils sont plus bas, l'utilisateur se penchera pour prendre appui et cela engendrera des problématiques au niveau du bassin et du dos. Selon l'utilisateur et son mode de vie, les accoudoirs peuvent être remplacés par des protège-vêtements qui ne supportent pas les avant-bras, mais évitent les éclaboussures et la saleté lors de la propulsion.

Au niveau de la tête :

La mise en place d’un appui tête est importante pour certaines personnes qui ont besoin d’un appui notamment lorsqu’il y a inclinaison de l’assise ou du dossier.

A savoir l’appui tête est obligatoire lorsque l’utilisateur utilise son fauteuil roulant dans un véhicule.