Les bénéfices d’un bon positionnement au fauteuil roulant

Qu’est ce que le positionnement en fauteuil roulant ?

Processus clinique visant à placer une personne, ayant des troubles posturaux, dans une posture requise aux moyens d’aides techniques à la posture.
C’est pourquoi le positionnement au fauteuil n’est pas toujours simple car il doit être pris en charge par une équipe pluridisciplinaire (médecin de rééducation, ergothérapeute, kinésithérapeute, infirmier, distributeur de matériel médical…).

Un bon positionnement permettra d’améliorer :

La mobilité : une personne bien positionnée aura un meilleur accès aux roues et se propulsera avec moins de fatigue. S’il est sur un fauteuil roulant électrique l’accès au joystick sera facilité.

La stabilité : un bon positionnement permettra d’être stable dans son fauteuil et ainsi limitera la fatigue à la fin de la journée et évitera les déformations posturales

La fonctionnalité : prendre en compte la mobilité et la stabilité est primordiale mais il faut bien sûr que le positionnement au fauteuil garantisse que l’utilisateur puisse continuer voire développer ses activités de vie quotidienne. Il faudra penser à la hauteur de son fauteuil pour qu’il puisse passer sous les tables, ne pas trop le contraindre pour qu’il puisse encore ramener des objets. Tout est une histoire de compromis !

La tolérance d’assise = confort : c’est la première demande de l’utilisateur : Être confortable dans son fauteuil ! Et les matières des coussins ou dossiers (air, fluide, mousse, berlingots d’air…) vont apporter du bien-être.

La sécurité : être bien positionné évitera le glissement au fauteuil et surtout facilitera les transferts, garantissant ainsi la sécurité de l’utilisateur mais aussi de l’aidant.

Les points clés :

Le positionnement au fauteuil est un compromis à trouver entre tous les besoins de l’utilisateur. Il est primordial de prendre en considération la prévention anti-escarre et un bon maintien postural. Ces deux critères sont liés.

Si vous voulez avoir une bonne prévention anti-escarre il faudra absolument prendre en compte le maintien postural. Par exemple, si l’utilisateur a des rougeurs au sacrum, il faut s’assurer que la personne n’est pas toute la journée en glissement sur son fauteuil, en appui sur son sacrum.

Avant de parler de matière pour un coussin (air, mousse…), il faut d’abord parler de la forme du coussin pour avoir un bon maintien.

Nos produits